Accès aux contenus de la page Accès aux menus

Modifier langue Français English Nederlands

vos vacances
en plein air,
été comme hiver

Mon carnet de route
Mettre en pause les images de fonds


Carte montrevel

Bureau d’Information Touristique
Montrevel-en-Bresse (Ain)
+33 (0)4 74 25 48 74

Menu
OT de montrevel en bresse
Flux RSS Retrouvez-nous
Vous êtes ici : Accueil > À voir > Monuments > Poype de Jalamonde
Contenu

Monuments

POYPE DE JALAMONDE

A proximité, le hameau de Balvay (beau regard, belle vue...) explique peut être la présence de ce site.
Une très ancienne voie passait également sur ces hauteurs en direction d'Etrez ou de Bourg en Bresse.

Les "poypes" ou "mottes castrales" sont des buttes de terre souvent artificielles qui accueillent en leur sommet un habitat médiéval à fonction défensive. Longtemps négligées par les historiens au profit des châteaux de pierre, ces "châteaux de terre" ont été redécouverts et étudiés à partir du 19e siècle. Dans l'Ain, une densité importante de ces vestiges s'observe encore en Bresse et en Dombes.
Le terme italien "incastellamento" est un terme que l'on peut traduire par « enchâtellement » et qui désigne, en particulier à l'époque médiévale, le phénomène de fortification des zones rurales par la construction de châteaux. Le véritable essor de la construction des châteaux a lieu dans le dernier quart du 10e siècle. L’édifice fortifié s’oriente vers une vocation plus individuelle que collective, destiné à abriter un seigneur et sa suite, un chef et ses guerriers, et la basse-cour continue de servir à l’occasion de refuge aux paysans des alentours.

Le symbole caractéristique de cette nouvelle orientation est la motte castrale. Les mottes appartiennent à la grande famille des « châteaux de terre » du Moyen-Age, demeures ou résidences fortifiées symbolisant une puissance politique éclatée.

Ces châteaux prennent des formes variées mais sont toujours caractérisés par l’aménagement du terrain : terrassements, déplacements de matériaux pour former des refuges, plates-formes et remparts souvent complétés par des fossés et des dispositifs défensifs en bois.

Aujourd’hui, ces fortifications marquent encore nos paysages ruraux de manière très nette. Leurs traces sont lisibles dans la topographie, le découpage cadastral, les contrastes de végétation ou encore les indices toponymiques.

La région Rhône-Alpes s’est révélée riche en sites fossoyés, qu’il s’agisse d’enceintes, de maisons fortes, ou de mottes castrales, majoritaires en Bresse et Dombes.
Route de Jalamonde
01340 Attignat
Page facebook : https://www.facebook.com/attignat

Ajouter à mon carnet
Localiser
Coordonnées géographiques : 46.301635, 5.202355
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Retour haut de page